04 78 26 64 68 laurence@depildef.com

Epilation définitive : Ça fait mal ?

L’épilation définitive a le vent en poupe et de nombreuses femmes (et de nombreux hommes !) en rêvent. Certaines redoutent cependant de souffrir pendant les séances. On fait le point sur la question de la douleur.

La caresse de la lumière pulsée.

Si vous craignez la douleur, alors surtout fuyez l’épilation définitive par l’électricité. C’est sans conteste la méthode la plus douloureuse puisqu’une une très fine aiguille est enfoncée dans la peau, à la base de chaque follicule pileux, et une décharge électrique vient détruire ce dernier.

L’épilation définitive par lumière pulsée est donc à privilégier si vous craignez d’avoir mal. En effet, cette méthode est quasi indolore. La lumière pulsée peut provoquer des picotements, plus ou moins bien supportés selon la sensibilité de la personne, mais la gêne reste d’une intensité moindre à l’arrachement des poils lors de l’épilation à la cire par exemple ! Certaines zones sont par ailleurs plus sensibles que d’autres. C’est le cas par exemple du bikini ou des aisselles. Mais cela, toutes celles qui pratiquent l’épilation à la cire le savent bien ! D’une façon générale, nos clientes s’accordent pour souligner que ce n’est pas forcément très agréable, mais largement supportable.

Comment réduire la douleur ?

Il existe un protocole de traitement que nous détaillons ensemble lors de notre premier rendez-vous, et parmi les règles à suivre, certaines permettent également d’éviter d’augmenter la gêne au moment de la séance. Ainsi, il ne faut pas s’exposer aux UV (soleil ou cabine) avant la séance d’épilation définitive… Et il faut également éviter d’épiler la zone à la cire plus d’1 mois avant notre rendez-vous.

Après la séance d’épilation, il existe quelques petits « trucs » qui permettent de réduire la gêne. Quelques rougeurs peuvent éventuellement apparaitre après le traitement, de même que des démangeaisons. Nous appliquons systématiquement une crème hydratante et apaisante sur la zone traitée, mais vous ne devez pas mettre de glace, ou de chaud, sur cette zone, ni vous exposer au soleil à la suite du traitement. Pour éviter tout frottement désagréable, il est également conseillé de porter des vêtements amples pendant les quelques jours qui suivent.

D’une manière générale, n’ayez aucune crainte… Toutes celles qui ont vécu les séances de « torture » d’une épilation à la cire seront agréablement surprises par la caresse de la lumière pulsée !

 

Share This